le Bordeaux-Paris 2008 de Ferdy LOS
Bordeaux - Paris 623 km

Samedi 21 et dimanche 22 juin 2008

 

Arrivé à Artigues le vendredi en début d'après-midi pour participer à cette dernière édition.

Je trouve l'endroit moins bien qu'à Bègles (2006) ; les différents bâtiments ici et là sur un terrain du Conseil Général sont faits pour y tenir des conférences de toutes sortes mais pas pour un départ de sportifs.

Nous nous installons à l'entrée du terrain et en nous reposant nous regardons le va et vient des cyclistes.

 

 

Après un bon sommeil dans notre voiture, le signal de départ est donné à 6.00 heures et la colonne, une longue file de toutes sortes de vélos, se met en marche et quitte lentement le terrain.

La journée de vélo est prometteuse. Frais et pas de vent au départ.

Après Libourne les routes deviennent plus tranquilles.

Le premier contrôle sera à Ruelle (130km) d'après la carte de route.

Je suis en forme et il fait beau.

20 kilomètres avant Angoulème, le premier pointage. Il paraît que le trajet est changé ; sans l'avoir annoncé préalablement.

Je téléphone à ma femme qui attend à Ruelle et à qui j'annonce ma position et le numéro de la route. Je roule par Villebois- Lavalette, Montbron. A Massignac je rencontre ma femme pour boire et manger.

Je ne retrouverai la route prévue qu'à St.Germain-de-Confolens et où j'ai donné rendez-vous à ma voiture suiveuse au parking/pique nique sur la Vienne avec belle vue sur les ruines du château.

l'Isle-Jourdain, le deuxième pointage avec une chaleur étouffante. Certains cyclos se plaignent et abandonnent.

Martizay, le troisième pointage ; arrêt pour un demi-repas, et pour se préparer mentalement à la venue de la nuit.

A 23h45 j'arrive à Noyers sur/Cher pour le quatrième pointage et pour la deuxième partie de mon repas.

Je suis toujours en forme et ne pense pas à dormir.

J'ai bien supporté la journée mais la fraîcheur de la nuit me fait du bien.

Je repars et suis immédiatement accosté par un jeune cyclo qui souhaite rouler à mes côtés pendant la nuit ; je lui demande s'il a peur d'être seul ? Peut-être l'ai-je vexé alors il s'en est allé sans me répondre.

Jusqu'à Romorantin je roule seul dans la nuit, traversant des bois, éclairée par la lune.

Je quitte le cinquième pointage à 2h30 et roule jusqu'à Nouan-le-Fuzelier où ma femme m'attend. On décide de prendre une heure de repos. Pendant ce temps le groupe de cyclos sportifs passe à toute allure.

Le jour se lève avec des nuages menaçants et les premières gouttelettes.

Je pense que c'est passager mais en approchant Souvigny-en-Sologne je dois faire un arrêt pour enfiler ma veste de pluie.

A 7h45 ma femme m'attend à Châteauneuf-sur-Loire où je prends mon petit déjeuner sous une pluie battante qui me fait penser au BPR 2006. (de la pluie jusqu'à Paris !) Mais heureusement à Neuville-aux-Bois la pluie s'arrête.

Ma femme est déjà partie pour Ballainvilliers.

A Autry/Juine, le sixième pointage, je ne reste que quelques minutes contrairement à bien d'autres qui en profitent pour manger et se reposer un peu.

Je passe Etampes, Etréchy et vois un panneau " Arrivée 20 km "

A un certain moment, par inattention ou par fatigue, je sors du trajet mais après quelques croisements sans indication sur la route . . . je me réveille . . . . et retourne sur mes pas pour reprendre la bonne route.

Content d'être arrivé à 13h52, ma femme m'attend sur la ligne d'arrivée. Je fais tamponner la carte de route une dernière fois et prends réception des cadeaux.

 

 

Repos sur le parking avec le plateau repas, avant de reprendre la route de la maison.

 

Los, Ferdy

Participant dans la catégorie : Randonneurs

A parcouru les 623 km de Bordeaux-Paris avec le no. 768

Place Scratch : 390

Epreuve réalisée en : 31h 52 Moyenne : 19,55

Nombre de participants : 1.405


Page Spéciale pour impression

Temps : 0.1056 seconde(s)