BREVET DE RANDONNEURS MONDIAUX 200 Km

Dimanche 25 avril 2010 @ 22:53:05



B R M. 200 km avec : RCA – Angers et UCT – Tours


Etant cycliste d’endurance plutôt solitaire, je me permets parfois de participer dans notre pays à des promenades de longue durée avec des clubs cyclistes divers comme Orléans, Chartres, Châteaudun, Mortagne-au-Perche, Angers, Cholet, Tours et Bordeaux, afin de mieux connaître ces clubs et d’avoir du contact avec les cyclistes.


Je me suis rendu compte que la différence entre les organisations peut être grande.


Le 18 avril 2010 je participe au BRM 200 km de RCA à Angers.


Le circuit prend le départ du Vélodrome d’Angers et vous fait passer par les points de contrôle à Couffé, Montfaucon-Montigné et Maulévrier.


Quand j’arrive au bureau, je constate un bon accueil ; les dossiers/cartes de route/dernières infos sont prêts et même classés alphabétiquement, sur différentes tables ; le tout bien visible pour le cycliste qui se présente pour la toute première fois.

Le départ, donné par le président du bureau, est programmé pour 8 heures et à intervalles rapprochés, les groupes partent sans le moindre retard.
L’itinéraire dans la ville est fléché et rapidement tout le monde est parti.


Premier pointage : R.C.A. s’occupe de la carte de route et note le numéro de passage.


Second pointage : R.C.A. s’occupe de la carte de route et note le numéro de passage.


Troisième pointage : R.C.A. s’occupe de la carte de route et note le numéro de passage.


Pas le souci de trouver un commerçant ouvert pour faire tamponner la carte de route.
Cela permet à l’organisation de faire passer le cycliste dans n’importe quel beau coin de la région et rester au courant de la situation de chaque cycliste.

De retour à Angers, je retrouve à nouveau un fléchage pour arriver à destination.


Dernier pointage : Bon accueil du cycliste à son retour au bureau du vélodrome à Angers.
A sa disposition : sandwich et boisson fraîche, tables/chaises pour se détendre et discuter. Vélo à l’intérieur du vélodrome.

On attend l’arrivée du dernier cycliste.


Cela me donne un bon souvenir de l’ensemble de toute la journée, ce que j’apprécie beaucoup.
Merci le bureau des Randonneurs Cyclos de l’Anjou pour un tel accueil.





Le 24 avril 2010 je participe au BRM 200 km d’UCT à Tours.


Le circuit prend le départ au Centre Municipal des Sports et vous fait passer par les points de contrôle à Oucques, Mondoubleau et La Chartre sur Le Loir.


L’heure de départ est prévue pour 7 heures.
Pour ne pas être en retard je pars le matin à vélo pour faire les 45 kilomètres et arrive à 6h15 bien préchauffé à Tours.

L’endroit est encore désert, mais tout doucement les cyclos arrivent de partout.

Les portes sont encore fermées et restent fermées…

L’heure de départ à 7 heures n’est pas possible.
Les nombreux cyclistes ainsi que les bénévoles attendent l’ouverture des portes.
Le temps passe et l’énervement monte.
Les portes s’ouvrent après l’heure et la cohue se presse à l’intérieur.
Rien n’est préparé.


Enfin nous partons, club cyclos de Descartes, vers Oucques.

L’Itinéraire n’est pas fléché dans la ville. Conséquence : nous nous trompons de route.


Premier pointage : A chacun pour soi ; chercher le commerçant disponible ; file devant petite boulangerie.


Deuxième pointage : A chacun pour soi ; notre groupe dans un bureau de presse.


Troisième pointage : A chacun pour soi ; notre groupe dans le bureau de tourisme.


Dernier pointage : Voulu pointer au Centre Municipal des Sports.


Il n’y a plus personne à 18h30, malgré l’ouverture prévue par l’organisation jusqu’à 20h30.


Conclusion : déçu de l’organisation UCT.
Cela m’est arrivé déjà préalablement avec un BRM 300km.
Averti mon propre club de ma décision : je ne participerai plus jamais aux activités de l’UCT.


Ceci montre qu’il faut bien faire son choix parmi les organisations.


Ferdy LOS
Inter.cartier@wanadoo.fr



Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant

Temps : 0.2247 seconde(s)